Accueil du site > Des écrits dans le vent

Des écrits dans le vent

Dernier ajout : 10 avril 2017.

- De la gaîté à la tristesse,
- Du rire aux larmes,
- Du blanc au noir,
- Du sucré au salé,
- De la terre à la mer,
- Du doux au vif,
- De l’améthyste à l’émeraude,
- De la pomme cannelle à la menthe poivrée,
- De l’acrostiche à la ballade,
- De la prose au sonnet,
- De la rime à l’alexandrin,

- Un décilitre d’encre,
- Quelques minutes de temps libre,
- Un paquet d’idées "plein la tête",
- Une dose d’envie d’écrire,
- La recette est facile, à la portée de tous.

- Il suffit de s’y mettre.

Articles de cette rubrique

  • SI

    25 octobre 2004

    Si je veux chanter, Crier, je le peux, Mais je dois respecter La liberté des autres.

  • Poulet aux pruneaux et aux amandes

    29 septembre 2004

    Recette extraite du livre "d’une rue à l’autre couleur quartier" 1 poulet ou des escalopes 500 g d’oignons 2 gousses d’ail écrasées 1 dose de safran du gingembre en poudre du coriandre frais ou du persil de l’huile d’olive 500 g de pruneaux 250 g d’amandes fraîches Sel poivre Préparer une marinade avec l’huile d’olive, l’ail, les oignons coupés en lamelles, le cumin, le safran, le gingembre, le sel et le poivre. Faire mariner rapidement le poulet découpé en morceaux. Puis faire revenir le tout (...)

  • Si....

    29 septembre 2004

    Petit poème Si les gens étaient intelligents, Il y aurait moins de pollution. Si le monde était en paix, Il n’y aurait plus de guerre. Si le monde chantait, La vie serait plus gaie. extrait du livre "d’une rue à l’autre...couleur quartier"

  • Si j’étais

    29 septembre 2004

    Si j’étais petit, Je pourrais me faufiler dans les trous les plus étroits pour sauver les gens bloqués. Si j’étais un garçon, Je pourrais jouer dans l’équipe de France Si j’étais vieux, Je jouerais avec mes petits enfants. Si j’étais grand, Je retrouverais mes enfants perdus dans la foule. Si j’étais noir, Je n’attraperais jamais de coup de soleil. Si j’étais mécanicien, Je fabriquerais des avions pour faire le tour du monde. Si j’étais enseignant, Je donnerais l’envie d’apprendre aux enfants, (...)

  • La différence de peau

    29 septembre 2004

    Moi, Nathalie, J’ai la peau couleur marron Je suis d’origine tahitienne. J’ai des amies qui sont d’origine indienne, Martiniquaise, algérienne... Ce n’est pas la différence de couleur de peau Qui compte. La chose qui compte c’est de bien s’entendre. Il ne faut pas avoir honte de sa peau, Il faut en être fière. Chacun est comme il est. Celui qui insulte les jeunes, les noirs, les blancs, C’est un raciste. Moi, je peux comprendre cette différence De couleur de peau, je suis comme vous tous. (...)

  • Lo differeance la po

    29 septembre 2004

    Moin, Jacques, Mon po lé couler marron Mi sort’ larenyon, Moin nena zami zorizine Malabar, Martinique, Zarabe... Le pa lo differance la po Y coute Lo zafair y coute céké nou antandé Fo pa ou la ont’ d’ont’ po, Fo ou lé coutan Chakun’ lé bien com’ li lé Cet y jir band’zen, band caf, zoreils, Lé rasisé Moin, mi pé conét lo differance couler La po, moin moin le com’ zot tout’ Fo tien locou, y fo pa largue, Fo batmil pou sa Acet y jirzot, y fo pa repon’, Y fo zisté di. Me moin le com’ sa. (...)

0 | 6 | 12 | 18 | 24