Accueil du site > Couleurs d’antan > Beg Avel, une usine à caractère familial

Beg Avel, une usine à caractère familial

Quand Monsieur X parle de son "usine" il est intarissable

"Les journées de travail étaient longues, mais il y avait des pauses à l’initiative du chef. On va casser la croûte,disait-il. Et ça durait un quart d’heure, de 9 h à 9 h 15( la journée avait démarré à 5 h et il fallait bien reprendre des forces) Pendant un certain temps, l’usine a fourni les casse-croûte, puis, au fil du temps et de l’évolution de l’usine, chacun a apporté son sandwich. Il y avait une machine à café en gratuité, qui, avec l’augmentation des effectifs de l’usine, est devenue payante. Les fumeurs profitaient des pauses pour en griller une, mais la cigarette a disparu rapidement.

C’était une usine à caractère familial.

Certains ouvriers étaient logés au 37, rue Anatole France, juste près de la charcuterie Marc. Il y avait une dame, la petite mère, c’est ainsi qu’on l’appelait, qui faisait à manger, s’occupait des courses, du linge, bref, elle avait carte blanche. C’était une excellente cuisinière. Jusqu’en 1960, tous les ouvriers mangeaient sur place. Moi-même, j’y ai pris mes repas pendant une dizaine d’années. Le dimanche était le seul jour où je déjeunais à la maison. Après 1960, les ouvriers étant trop nombreux, les repas n’ont plus été assurés, mais compensés sur les bulletins de salaires.

Tout travail mérite salaire. les alaires étaient payés en espèces le dernier jour du mois. Sous enveloppe, je crois. Ce n’est qu’à partir de 19 que les salaires ont été faits par virement.

Les congés.

L’été, les ouvriers prenaient leurs congés par roulement. Mr X a connu l’époque où il n’y avait que quinze jours de congés annuels comme en 36. Avec l’évolution de la législation, les jours de congés ont augmenté comme ailleurs et sont passés à 3 puis à 4 semaines l’été. Ayant fermé définitevement en 1988, l’usine n’a pas connu les 35 heures".

À suivre

Commenter

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.