Accueil du site > Couleurs d’antan > Petits métiers d’autrefois- 2ème partie

Petits métiers d’autrefois- 2ème partie

Encore quelques marchands ambulants d’une autre époque, (mais pas si lointaine...)qui sillonnaient les rues de la rive droite.

" V’là le vitrier qui passe" hurlait l’ouvrier en déambulant dans les quartiers, ses vitres sur le dos.

"Les dames d’en bas, les dames d’en haut, descendez vite car je ne monte pas" chantait le marchand de pillous et treilles, sur un air d’antan que nous avons oublié. c’était le récupérateur de chiffons et de bouteilles. il faisait déjà du tri sélectif tout comme le monsieur de Pontaniou qui, lui, récoltait les peaux de lapins et annonçait son passage en criant "peaux d’lapin, peaux d’lapin".

Tout le monde ne donnait pas ses peaux. Certains les gardaient pour leur usage personnel. Ils les faisaient sécher et, quand les peaux étaient bien sèches, ils les mettaient dans les chaussons pour avoir plus chaud.

Louis "Cresson" ( c’était son surnom ) passait aussi dans le quartier vendre le cresson qu’il avait cueilli dans la cressionnière de Kerbonne, route de la Grande rivière.

À suivre

2001-2002 : fête de la lecture

Commenter

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.