Accueil du site > Partenaires de quartier > Confédération Syndicale des Familles (CSF) > La C.S.F. de Kerourien fait la fête

La C.S.F. de Kerourien fait la fête

BONNE ANNEE

« AMALCAM ET SES MULTIBALLONS »par son animation et le pot qui a suivi nous a fait passer une soirée conviviale pour préparer l’avenir.

L’équipe C.S.F du quartier- aidée par plusieurs locataires que l’on remercie- ont fourni un travail important pour faire élire ses représentants aux élections B.H.M, en décembre : informations par affichage, distributions de tracts, tenue de bureaux de vote etc...

La participation à ces élections a déçu : 15% de votants pour 14223 inscrits.

Sur Kerourien-Keranroux pour 660 inscrits 136 habitants se sont exprimés, soit 20 %. La C.S.F. a eu le bonheur de recueillir 107 voix.

La C.S.F.va s’appuyer sur ce fait pour continuer son action avec l’aide de tous les locataires. Avec le soutien des votants nous espérons poursuivre une dynamique d’action. Le travail ne manque pas pour entendre les doléances de chacun au quotidien. Après les fêtes de fin d’année, le cœur n’y est pas toujours, et nous retombons dans nos soucis de pouvoir d’achat : les augmentations se répètent (loyer, gaz, taxes ordures ménagères, produits de consommation quotidienne, électro-ménager,etc...) ; nos soucis d’éducation ( études, loisirs et autres) avec nos enfants et nos jeunes ; nos soucis de travail pour nous et nos jeunes ; nos soucis de santé plus spécialement pour les plus âgés avec les dé-remboursements de la sécurité sociale à répétition...

Beaucoup de promesses d’amélioration mais nos revenus modestes et notre porte-monnaie ne les voient pas. A la fin du mois, c’est toujours aussi difficile. C’est ce que nous entendons régulièrement à nos permanences chaque semaine. Parfois discrètement le sur-endettement est évoqué.

Ce qui relance souvent c’est la solidarité et l’entraide qui n’est pas un vain mot pour beaucoup. La participation aux nombreuses activités pour enfants, pour les jeunes , pour les mères de familles et autres, aident bien à garder la tête hors de l’eau. Il reste beaucoup de souffrances dans nos escaliers, nous avons besoin de la solidarité de chacun pour que le respect mutuel, la tolérance, le courage de vivre confirme qu’il fait bon vivre à Kerourien. Il n’y a aucun logement vide chez nous, ils sont occupés tout de suite et plusieurs trouvent qu’il est bien long d’avoir une mutation ou un nouvel appartement dans le quartier. Pour beaucoup, Kerourien est vraiment leur quartier : ils l’aiment, ce qui n’empêche pas de râler de temps en temps.

Tous nos vœux aux 1300 locataires : enfants, jeunes, adultes.

Commenter

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.